Les résultats‎ > ‎

Championnat du monde 2011 à Franckfort (D)

La troisième édition du Championnat du Monde de kata s'est déroulée à Francfort (Allemagne) les mardi 14 et mercredi 15 juin 2011, dans des installations à la hauteur de l’évènement.

Présentation

Notre pays était représenté dans 4 des 5 katas :
- en nage-no kata (29 couples) : Jean-Philippe et Nicolas (Gilon)
- en katame-no kata (25 couples) : Vincent (Mottet) et Thierry (Genotte)
- en kime-no kata (18 couples) : Dirk (De Maerteleire) et Christophe (Inghelbrecht)
- en goshin-jutsu (23 couples) : Yves (Engelen) et Didier (Terwinghe) ; Romuald (Herman) et Geofrey (Van Hecke) ; Alain (Wathelet) et Ben (Abadja).

Avec 6 couples, la Belgique était l'une des nations les plus représentées derrière l'Allemagne, l'Italie, la Hollande, la France et l'Iran mais au même niveau que le Japon. Notre représentation aurait pu encore être plus forte sans la récente et tragique disparition de Serge (Hardy), l'uke attitré de Fanny (Hasselin) en kime-no. Avant les finales du kime-no et du goshin, hommage lui a été rendu en ces termes : 
Dear Judo Friends, 
It is with deep sorrow that we have to announce the passing away of Serge Hardy on the 21st of May at the age of 45. 
Serge began in Kata competition in 2008, participating in Nage No Kata. In 2009 he went on to a new partnership with Fanny Hasselin in Kime No Kata. Last year, he and his partner finished in fifth place in the European Kata Championship and in second place in the European Kata Tournament in Lignano the 30th April of this year. We would like to express our deepest sympathy and condolences to his family, his three children’s, as well to his Kata partner Fanny.

Pour la plupart de nos compatriotes, l'objectif était de pouvoir terminer dans le Top 10. 
Certains caressaint le rêve d'accéder au tour final et pour cela de terminer à l'une des trois premières places de leur poule.
Au vu du nombre d'inscrits par kata et de la présence des meilleurs spécialistes mondiaux, la tâche n'était pas facile. Il fallait en effet compter avec les  japonais, les italiens, les espagnols sans parler des pays "émergents". A l'une ou l'autre exception près, on retrouvait ainsi pratiquement tous les finalistes du championnat du monde 2010 !

Résultats des belges

En nage-no kata (29 couples), la huitième place de Jean-Philippe et Nicolas (Gilon) dans une poule très relevée ne reflète pas la valeur de leur performance. En réalité, avec un total de 402 poins, nos deux représentants se placent à seulement 7 points de la 3ème place qualitative enlevée par les iraniens qui termineront finalement ... vice-champions du monde ! Nos plus jeunes compétiteurs kata auront leur mot à dire lors du championnat d'Europe qui se déroulera au mois d'octobre à Prague.

En katame-no kata (25 couples), Vincent (Mottet) et Thierry (Genotte) se classent 5ème de leur poule. Petite déception pour nos deux compères qui sont mal payés de leur belle prestation. 

Pas de belges en Juno-no kata (25 couples). Anne (Ravays) et Nathalie (Depauw) étaient absentes pour cause de l'heureux événement attendu par Nathalie

En kime-no kata (20 couples), Dirk (De Maerteleire) et Christophe (Inghelbrecht) ont frôlé la finale puisqu'avec 548 points, ils se classent 4èmes de leur poule à seulement 4 points des 3èmes (et à 6 points des 2èmes !). En kime-no, ils restent certainement un des meilleurs couples européens voire mondiaux.

En goshin-justsu (25 couples), la performance est venue de Romu (Herman) et Geofrey (Van Hecke) qui sont parvenus à se hisser en finale (3èmes au tour préliminaire) pour y décrocher une 6ème place mondiale ! Quant à Yves (Engelen)/Didier (Terwinghe) et Alain (Wathelet)/Ben (Abadja), ils ont terminé respectivement aux 5ème et 6ème places de l'autre poule préliminaire composée de 12 couples.

Bilan des nations

Les japonais continuent à régner en maîtres puisque que, comme lors des 2 premières éditions du C.M.,  ils ont remporté la médaille d'or dans tous les kata ! Ce qui interpelle peut être c'est l'importance de l'écart de notation entre les japonais et les autres participants. Alors, supériorité effective, a priori favorable, un mixte des deux, ... ?
Les iraniens se positionnent désormais à la seconde place de l'officieux classement inter-nations. Non seulement ils sont parvenus à placer tous leurs représentants dans les différentes finales mais ils ont remporté 4 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Petit bemol en ce qui concerne les iraniens : l'attitude parfois peu respectueuse de leur délégation que ce soit par une présence par moments trop bruyante sur les gradins ou une occupation souvent extensive de la "zone neutre". J'ai même assisté aux abords immédiats du tatami à une réaction ostensiblement dédaigneuse d'un iranien lors d'une "grosse" faute d'un couple concurrent (en l'occurrence, le couple coréen en nage-no kata) ! En matière de retenue et de courtoisie, ces "messieurs" ont encore beaucoup à apprendre, en particulier des japonais. Posent également question l'absence des iraniens dans la liste des inscriptions établies au 05/06/2011 et l'absence de dossards sur les judogis de la plupart de leurs compétiteurs ...
En recul, l'Italie ne glane plus que 2 médailles (contre 5 en 2010) avec tout de même 7 représentants aux finales.
L'Espagne et la Roumanie récoltent chacune une médaille de bronze avec respectivement 4 et 2 représentants aux finales. 

Résultats complets et cotations

Les résultats sont disponibles en cliquant ici.
Le détail des cotations
est téléchargeable en cliquant ici et consultable en cliquant ici.

Juges belges

Nos juges belges internationaux étaient de la partie : Messieurs Raymond De Clercq, Daniel Guldemont et Eric Veulemans. Monsieur Michel Kozlowski quant à lui avait la responsabilité de toute l'organisation du championnat.

Photos

Championnat du Monde Kata 2011


Vidéo


Créé le 31 mai 2011. Mis à jour le 17 juin 2011.
Ċ
Judo Kata Team,
16 juin 2011 à 15:17