Les résultats‎ > ‎

2ème Championnat du monde 2010 à Budapest

Les meilleurs compétiteurs de kata de la planète s'étaient donnés rendez-vous au second Championnat du monde organisé ces 25 et 26 mai à Budapest (Hongrie).

La concurrence était très forte avec une trentaine de couples dans chaque kata, issus des 5 continents. Bien évidemment, les Européens étaient les plus nombreux (presque tous les pays européens étaient représentés !) mais il fallait aussi compter sur les représentants d'Asie (Japon, Iran, ...), d'Amérique (USA, Canada, Brésil, Colombie, ...) et même d'Océanie (Australie) et d'Afrique (Afrique du Sud et Libye).

Pour nos représentants, la tâche s'annonçait donc des plus ardues ...

Rappelons que la compétition se déroulaient en deux tours, la phase finale regroupant les 3 meilleurs couples de chacune des deux poules préliminaires, le score final étant la somme des point récoltés au tour préliminaire et en finale.
La première journée nous amenait les premières satisfactions même si aucun podium n'était décroché.

En nage-no kata, Romuald (Herman) et Pierre (Stockmans) se classaient seconds ex-aequo (421 points) avec les bien connus frères Camacho (Esp) à l'issue du tour préliminaire (14 couples dans leur poule) . En finale, ils terminaient 6èmes (404 points), ce qui constitue une réelle performance, pas très loin des 5ème (412 points) et 4ème places (417 points). Christophe (INGHELBRECHT) et Dirk (DE MAERTELEIRE) ont récolté 380 points dans le tour préliminaire de la seconde poule de 13 judokas (6ème place).

En juno-kata
, Pierre et Romu ont été écarté de justesse du tour final puisqu'ils terminent 4èmes d'une poule de 13 judokas (13 couples également dans l'autre poule). Au nombre de points (412), ils se classent au 9ème rang mondial !

En katame-no kata, Vincent (Mottet) et Philippe (Neirynck) ont atteint leur objectif, à savoir terminer dans les 10 premiers puisqu'au nombre de points (413) ils se classent ... 10èmes sur 32 couples participants. A noter qu'il ne s'agissait pour ce couple tout récemment constitué que de leur second tournoi commun ! Un article de presse concernant la participation de Vincent et Philippe, ici.

Comme espéré, nos compatriotes engagés dans le kime-no kata lors de la seconde journée ont répondu aux attentes puisque tant Pierre et Romu que Dirk et Christophe se sont hissés dans le tableau final, se classant respectivement 2èmes (544 points) et 3èmes (525 points) de leur poule. En finale, nos compatriotes effectuent un travail remarquable : Dirk et Christophe finissent 4èmes de la finale avec 554 points tandis que Pierre et Romu les talonnent à la 5ème place avec 548 points. Au classement final (addition des points du tour préliminaire et de la finale), Pierre et Romu terminent au pied du podium (4èmes avec 1092 points, à 6 points seulement de la médaille de bronze !) et Dirk et Christophe 6èmes (1079 points à un point des 5èmes).
Toujours en kime, petite déception pour Fanny (Hasselin) et Serge (Hardy) qui ne peuvent éviter la dernière place de leur tableau avec un score tout-à-fait honorable de 452 points qui les placent 17èmes sur les 21 couples engagés. Sans une erreur dans le premier mouvement, ils pouvaient légitimement espérer mieux.

A souligner que Pierre et Romu ont reçu un prix spécial en tant que meilleur couple masculin du tournoi.


Au bilan des nations, les japonais et, dans une moindre mesure, les italiens sortent grands vainqueurs de cette seconde édition des championnats du monde :
- comme l'an dernier, les japonais remportent la médaille d'or dans tous les katas ! Ils confirment ainsi leur statut de favoris et de référence ...
- les italiens décrochent un total de 5 médailles dont 3 d'argent et 2 de bronze.
Seules 3 autres nations se retrouvent sur les podiums : les espagnols (1 x argent et 1 x bronze), les roumains (argent en nage-no) et ... les iraniens (2 x bronze en plaçant des représentants dans 4 des 5 finales).

Au classement officieux des nations, la Belgique peut revendiquer la 6ème place (sur 28), juste derrière les 5 pays ayant décroché l'un ou l'autre podium, puisque 3 couples sont parvenus à se hisser en finale.
Bravo à tous nos représentants ! Ces performances laissent augurer de belles perspectives pour les championnats d'Europe qui se dérouleront dans le fief des italiens.


Mentionnons également que les juges belges Daniel GULDEMONT (juge continental UEJ) et Eric VEULEMANS (juge mondial FIJ) ont réalisé d’excellentes prestations. Michel Kozlowski quand à lui a été désigné par la FIJ comme support à l’organisation de ces championnats du monde. Encore une belle promotion pour lui qui est déjà membre de la Commission Kata UEJ !

Tous les résultats, à visualiser ici ou à télécharger ici. Les vidéos, ici.