Les résultats‎ > ‎

Championnat de Belgique kata 2011

Ce 2 avril, Etterbeek accueillait la seconde édition du Championnat de Belgique de kata.
Le nombre des inscrits (49 participants pour 39 démonstrations dont 8 au second tour) est en forte progression par rapport à l'édition inaugurale de 2010 (25 participants pour 27 démonstrations dont 4 au second tour). Cela démontre un certain engouement pour le kata de compétition tant au nord qu'au sud du pays (25 compétiteurs FFBJ, 22 VJF et 2 LRBJ). Cela est d'autant plus encourageant au vu de la participation de plusieurs "jeunes" au championnat. Espérons qu'ils persévérent !

A l'entame de la journée, un seul couple était en mesure de reconduire son titre, à savoir Anne (Ravays) et Nathalie (De Pauw) en juno-kata. En effet, dans les autres katas, les couples champions soit n'étaient pas présents soit se présentaient dans une composition différente.

Les résultats par kata sont disponibles "online" en cliquant ici ou sont téléchargeables (au format .pdf) en cliquant ici. Le détail des cotations par technique et par couple est disponible en visualisation ici et en téléchargement (format .pdf), ici.

Nage-no kata (5 couples) :
En récoltant 481, Jean-Philippe et Nicolas (Gilon) remportent leur première victoire significative dans un tournoi. Ils confirment leur progression puisqu'ils avaient terminé au pied du podium en 2010. Second, le couple inédit Romuald (Herman)/Geofrey (Van Hecke) qui devance le couple Heidi (Vlerick)/Rico (Rutten).

Katame-no kata (9 couples) :
Lors du tour préliminaire, c'est le couple Vincent (Mottet)/Thierry (Genotte) qui obtient le plus de points (464 points) au terme d'une excellente prestation. Sans pourtant faiblir (457 points), en finale, ils sont devancés d'un point par François (Marckx) et Mario (Rogiest). Ces derniers récoltent de manière surprenante et pour une prestation similaire 24 points en plus qu'au tour préliminaire(458 contre 434 au 1er tour) ! Gérard (Peeters) et Didier (Termont) complètent le podium (442 points en final et 447 au tour préliminaire), en progression d'une place par rapport au CB 2010.

Kime-no kata (5 couples) :
Ayant inversé leur rôle de tori et d'uke, Christophe (Inghelbrecht) et Dirk (De Maerteleire) s'imposent encore (624 points) devant Fanny (Hasselin) et Serge (Hardy) (598 points) qui gagnent une place par rapport à 2010. 3ème : le couple François-Xavier (Mathieu)/Willy (Wierinckx) (519 points-.

Juno kata (8 couples) :
Selon leur (bonne) habitude, Anne (Ravays) et Nathalie (De Pauw) s'imposent sans discussion (495 points en finale - 494 points au tour préliminaire). Les secondes - Heidi (De Groote) et Erika (Daem)- récoltent 461 points en finale.

Goshin Jutsu (4 couples) :
Second titre de la journée, mais avec une inversion des rôles, pour Dirk (De Maerteleire) et Christophe (Inghelbrecht) (651 points) et ... seconde deuxième place pour Romuald (Herman)/Geofrey (Van Hecke) (618 points). Les 3èmes -Yves (Engelen)/Didier (Terwinghe)- et les 4èmes -Alain (Wahelet)/Ben (Abadja)- se tiennent à un point (respectivement 595 et 594 points)

Le bilan de la journée est sans conteste très positif : des prestations nombreuses et de qualité, un excellent esprit entre les participants, une organisation sans faille 
dirigée de main de maître pas M. Michel Koslowski ...

Une seule réflexion : sans mettre en doute leur intégrité, on peut encore s'étonner de la différence de cotations de certains juges. Cette différence se marque également lorsque nos compatriotes se déplacent à l'étranger (par exemple, en France). Si tout le monde affirme que la référence reste le Kodokan, on est encore loin d'une uniformisation des critères de jugement. Certains juges semblent ainsi posséder une grille de lecture pour le moins "personnelle". Le débat ne date pas d'aujourd'hui et des efforts de formation ont -et sont encore- poursuivis. Mais, on peut comprendre l'incompréhension, source de frustation, de certains participants au regard de certaines cotations.

Prochain rendez-vous, le tournoi européen de Tours.

Pour des photos, cliquez ici (merci à Anne et Geofrey) ou ici (site de la FFBJ).

Compte-rendu de M. Michel Koslowski, Directeur Technique Général

Championnat de Belgique Kata 2011

Ce samedi 2 avril se déroulait à Etterbeek la deuxième édition du championnat de Belgique Kata.
Un beau plateau avec 32 couples participants.

Les vedettes de la discipline avaient répondu présent  pour tenter d’acquérir- ou de reconduire- leurs titres.

En Nage-No-Kata, les frères Gilon réussissent une belle performance en emportant le titre.
Belle progression pour ces deux garçons qui tournent sur le circuit Kata depuis un peu plus d’un an.
Romuald Herman et Geofrey Van Hecke s’adjugent, quant à eux, une belle seconde place.
Une prestation  réussie pour cette paire  novice dans ce kata.

En Kata-No-Kata, personne n’aurait imaginé le scénario :
 Vincent Mottet et Thierry Genotte (vices Champions d’Europe 2010) sortaient des éliminatoires avec  17 points d’avance sur Gérard Peeters et Didier Termont et 30 points d’avance sur leurs rivaux de l’année dernière François Marx et Mario Rogiest.
 Ces derniers créent la surprise en terminant avec 1 point d’avance sur Vincent et Thierry.
Le scénario de l’année dernière s’est reproduit à l’inverse,  puisque les sociétaires de la FFBJ l’avaient emporté avec 1 point d’avance sur ceux de la VJF.

Dans le Kime-No-Kata,  en l’absence de Pierre Stockmans et Romuald Herman dans ce Kata, la porte royale semblait ouverte aux champions d’Europe en titre de la spécialité : Dirk Demarteleire et Christophe Ingelbrecht. Ceux-ci ont décidé d’inverser les rôles, ce qui semblait permettre aux challengers de créer la surprise. Malgré une excellente prestation et des progrès réalisés par rapport à l’année dernière,  Fanny Hasselin et Serge Hardy n’ont pu surclasser les deux garçons et ont remporté la médaille d’argent.
 Christophe Ingelbrecht et Dirk Demarteleire conservent  leur titre de champion de Belgique pour la deuxième année consécutive.

En Juno-Kata, notre couple mixte (FFBJ-VJF) n’a laissé aucune chance aux autres concurrents dans ce kata. Anne Ravays et Nathalie Depaw (championnes en titre) sortent avec 48 points d’avance sur leurs adversaires les plus proches en préliminaire. En finale elles s’adjugent  la première place avec 34 points d’avance sur Heidi Degrotte et Erika Deam, deux nouvelles venues.
 Le comble de l’ironie, c’est que ces deux filles sont actuellement sous la supervision d’Anne Ravays. En tout cas,  belle performance pour les tenantes du titre qui ont eu très peu de temps pour revenir à leur meilleur niveau,  car tout fraichement mamans.

En Goshin-Jitsu, Dirk Demarteleire et Christophe Ingelbrecht emportent  également le titre dans ce Kata.
Ils sont suivis de Romuald Herman et Geofrey Van Hecke qui eux aussi emportent une seconde médaille.
 Un nouveau couple formé d’Yves ENGELEN et Didier Terwinghe vient prendre la troisième place avec 1 point d’avance sur Alain Wathelet et Ben Abadja pourtant vices champions de l’édition 2010.

En conclusion, l’édition 2011 à recueilli pratiquement 30% de participants en plus.

A signaler que les jeunes avaient répondu présents. Le renouveau s'amorce et c'est tant mieux.

L’organisation de la COST de la FFBJ à été sans faille.

Les Juges FFBJ et VJF ont également réalisé du bon travail. Le niveau augmente sans cesse et la qualité des prestations en témoigne.
Cette année l’avantage des titres est à la VJF mais le nombre de médailles restent aux francophones.

L’équipe du Judo-Show composée de Dimitri Némegaire, Fredéric Ducene, Quentin Wilmet et Ibrahim Ependiew a également réalisé une démonstration fort appréciée du public.

Il faut maintenant préparer les évènements internationaux qui vont mener nos athlètes aux championnats du monde en juin prochain.

MK.